Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le chantier du Taillis des Coteaux
  • Le chantier du Taillis des Coteaux
  • : Le blog du chantier de fouille de la grotte du Taillis des Coteaux : informations pratiques, actualités, campagnes de fouilles...
  • Contact

Information

    La grotte du Taillis des Coteaux est située sur une propriété privée. L'accès au chantier de fouille est strictement interdit durant l'année et soumis à autorisation pendant la campagne de fouille. Merci de respecter les lieux.

undefined

 

Recherche

Bienvenue


   

    Bienvenue sur le blog du chantier de fouille de la grotte du Taillis des Coteaux à Antigny (Vienne, France). Vous trouverez ici les dernières informations sur l'avancement des recherches, les conditions de participations à la fouille, certaines de nos publications... et de nombreuses photographies de la grotte, du chantier et des objets découverts.

    Ce chantier de fouille bénéficie d'un soutien logistique et financier du Ministère de la Culture et de la Communication, via le Service Régional de l'Archéologie de Poitou-Charentes, du Conseil Général de la Vienne et de la Mairie d'Antigny.


undefined

    Bonne visite et revenez régulièrement !

Catégories

4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 13:40

Le Roc-aux-Sorciers

Rencontre avec le peuple magdalénien


Jacques Buisson-Catil

Jérôme Primault

Olivier-Marc Nadel

Préface de Jean Clottes 

 

couvertureroc

 

On ne peut que remarquer, lorsqu'on étudie les sociétés du Paléolithique, l'immense diversité des organisations humaines qui, à partir de quelques contraintes élémentaires comme se nourrir, se protéger des intempéries ou encore se reproduire, aboutie à une extraordinaire variété de civilisations.

 

C'est la Nature qui donne à l'Homme le spectacle toujours renouvelé de ses contrastes et de ses cycles : le jour remplace la nuit, le gel fige le temps d'un hiver une nature en sommeil, la toundra fleurit au printemps au moment où naissent les rennes. Son propre corps lui rappelle son âge, sa jeunesse, sa maturité ou sa vieillesse et lui parle de sexe, de naissance, de vie et de mort. Les animaux lui inspire la férocité, la tendresse, la ruse, la faiblesse et la force... autant de caractères qui l'amènent à concevoir la hiérarchie, le rang et sa place dans ce monde qui l'entoure et qu'il façonne.

 

Chaque peuple construit son identité à partir de ces quelques données élémentaires, en surexposant certains caractères à l'exclusion d'autres. Chaque génération développe l'histoire de son peuple à travers le respect de valeurs qui, peu à peu, s'inscrivent durablement dans l'organisation même de la société, dans ses institutions, ses lois, ses rites et son art.

 

L'abri du Roc-aux-Sorciers raconte la longue histoire du peuple magdalénien. Ses frises successivement sculptées traduisent les préoccupations de ce peuple qui a cherché, en inscrivant ses mythes dans le rocher, à perpétuer la vision de son monde. Les innombrables objets en silex, en os et en ivoire retrouvés à l'occasion des fouilles anciennes témoignent d'une culture aux traditions artisanales élaborées et permettent d'entrevoir l'organisation quotidienne des communautés de chasseurs nomades aujourd'hui disparues.


frise huile epoque3

 

Mais cette histoire, vieille de plus de 150 siècles, est un secret bien gardé que l'archéologie seule peine à percer. Ce livre tente de lever le voile sur les connaissances constituées à ce jour quant au peuple magdalénien du Roc-aux-Sorciers, mais explore aussi les multiples pistes d'un savoir qui, au grès des découvertes scientifiques, reste en perpétuelle construction.

 

Dès les premières pages, vous plongerez dans les profondeurs du Temps pour vous retrouver dans la toundra qui couvrait, lors de la dernière glaciation, les plaines de l'ouest de l'Europe. Vous apprendrez comment l'abri du Roc-aux-Sorciers a été découvert et les savoirs qu'il renferme. La frise sculptée monumentale, miraculeusement préservée, livrera certains de ses secrets. Enfin, vous partagerez un moment de la vie des chasseurs magdaléniens dont vous approcherez le quotidien.

Bon voyage !


Paysage couleur


Partager cet article

Repost 0
Published by Jérôme PRIMAULT - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Christophe Delage 18/02/2014 12:07


Alors comme ça les chasseurs-cueilleurs magdaléniens (ou paléolithiques) sont tous nomades !!! Combien de temps encore allons-nous entendre de telles inepties ??? Les données
ethnographiques/ethnohistoriques (Indiens de la Côte nord-ouest de l'Amérique du Nord, Calusa) et archéologiques (Gravettien d'Europe centrale, Jomon, Natoufien, etc.) montrent clairement que de
telles sociéts peuvent être sédentaires, sans domestication... Ces auteurs sont-ils malhonnêtes intellectuellement ou incompétents scientifquement ???